Voyage en avion, que se passe-t-il dans vos oreilles ?

25 mai 2020 0 Comments

Vous le savez peut-être par expérience, il y a une sorte de gêne, de bourdonnement qui se passe à l’intérieur des oreilles une fois en altitude. C’est désagréable et cela peut gâcher considérablement votre voyage. Vous vous demandez quelles sont les raisons pour lesquelles les oreilles réagissent de cette manière en plein vol. Mais vous souhaitez surtout savoir que faire pour ne plus revivre cela.

Ce qui se passe en altitude

Les avions volent à plus de 9 000 mètres d’altitude en général, et à une telle hauteur, la pression atmosphérique hors de l’avion est le tiers de celle au niveau de la mer. Or, l’intérieur d’un appareil est pressurisé à une pression comme celle entre 1 500 et 2 500 mètres d’altitude, donc moindre par rapport à celle qui existe au niveau de la mer. Mais cette pressurisation permet de garder suffisamment d’oxygène dans la cabine. Donc, au fur et à mesure que l’ avion prend de l’altitude, l’air présent dans l’oreille interne subit une pression supérieure à celle de l’air à l’intérieur de l’appareil car il est toujours à la même pression qu’au sol, au moment d’embarquer. C’est cette différence qui fait gonfler le tympan en vol.

Comment ne pas avoir mal aux oreilles durant un vol ?

Maintenant, lorsque l’avion redescend, la pression à l’intérieur augmente pour se mettre au niveau de celle de la mer. Pourtant, dans l’oreille interne, la pression est la même que celle pendant le vol, ce qui fait que le tympan est, cette fois, poussé vers l’intérieur. Ce que vous pouvez faire pour éviter ces désagréments aussi bien en altitude que lorsque l’avion amorce la descente, c’est de sucer un bonbon, de bâiller, de boire de l’eau. Ces gestes simples permettent d’ouvrir la trompe d’Eustache qui est fermée, normalement et l’équilibre est retrouvé entre la pression de l’oreille interne et celle de l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *